Des outils simples pour prendre soin de soi... et des autres.

 

Mon objectif n'est pas de me substituer à votre médecin, mais de vous donner des clés pour apprendre à gérer vous même votre santé, simplement, par des techniques complémentaires. L'alimentation, l'hygiène de vie, la gestion du stress, l'utilisation des plantes, des huiles essentielles.... en font partie. Je vous propose ici quelques outils pratiques à tester, et à utiliser quand bon vous semble, selon vos besoins.

Le brossage lymphatique

Le brossage lymphatique, ou brossage à sec, est une technique agréable et tonique pour faire circuler la lymphe et commencer la journée avec énergie ! Il active également la circulation sanguine et réduit la cellulite.

 

Pratique : Il suffit d'avoir une brosse douce, un gant de crin ou une simple serviette un peu rèche, et de suivre le sens de circulation de la lymphe comme ceci :

 

On commence par frotter la zone des clavicules (sous les épaules, base du cou) puis on s'occupe des pieds, mollets et cuisses, en remontant vers les plis inguinaux. On peut tout à fait faire de petits ronds avec la brosse. La zone du ventre et du dos située sous le nombril sera aussi brossée en direction des plis inguinaux. La zone au dessus du nombril (ventre et dos) sera brossée en direction des aisselles. On s'occupera ensuite des bras en ramenant là aussi la lymphe vers les aisselles. Le cou sera drainé vers le bas. Pour le visage, allez y en douceur, selon la dureté de votre brosse, du milieu du visage vers les côtés, et pour le cuir chevelu, du front à la nuque. Cliquer sur le dessin pour plus de précisions.

Les bains de pied chauds

Un moment détente après une dure journée, ou en préambule à une séance de réflexologie, les bains de pieds chauds permettent au sang d'affluer vers le bas du corps, donc de vider la tête (à condition de ne pas continuer à la faire travailler !).

 

Pratique : Remplir une bassine d’eau à la température de 40/41°C (les températures sont variables d’un individu à un autre, le bon repère : si ça brûle : c’est trop chaud !) de manière à avoir ensuite de l’eau jusqu’aux chevilles. On pourra rajouter du gros sel qui aidera à ramollir et adoucir la peau. Pour une détente optimum ou un effet thérapeutique, on pourra rajouter 5 à 6 gouttes d’HE, que l’on mélangera au préalable au gros sel afin qu’elles se diluent dans l’eau. Pour un effet détente, et selon les envies on pourra mettre de la lavande, du romarin, du basilic, des agrumes (citron, mandarine…), du pin, de la marjolaine, de l’ylang-ylang, si l’on souhaite aussi soigner des mycoses, on rajoutera 1 ou 2 gouttes de tea tree, pour les maux de tête : de l’eucalyptus ou du basilic, pour les maux de l’hiver, du ravintsara. On pense à prendre une serviette, à éteindre ou débrancher le téléphone et on y reste 10/15 minutes (sortir quand on commence à trouver l’eau froide).

La bouillotte

La bouillotte est un outil très efficace pour soulager les maux de ventre (spasmes, digestion difficile, "crise de foie"). On peut aussi l'appliquer en prévention sur le foie après les repas (décongestionne, aide à la digestion), sur les reins en cas de coup de froid, frilosité ou de fatigue, sur la rate (côté gauche en face du foie) en hiver pour éviter fatigue et mauvaise digestion.

 

Pratique : ne pas mettre de l'eau trop chaude, idéalement pas plus de 42°, l'eau chaude du robinet peut donc suffire. Mettre un tissu entre la peau et la bouillotte.

Améliorer l'estime de soi

Voici un exercice tout bête à pratiquer de temps en temps ou bien tous les soirs avant de s'endormir : 

 

Se demander : "Qu'est ce que j'ai fait de bien aujourd'hui ?"  (pour moi, pour les autres, pour la nature..., que m'est il arrivé d'agréable, comment ai je géré telle situation, que puis je éventuellement améliorer...). Porter son attention sur les choses positives. 

 

Vous m'en direz des nouvelles ! 

 

Les quatres accords toltèques

Les quatre accords Toltèques sont une mini philosophie de vie à eux seuls. Les voici :

 

1- QUE VOTRE PAROLE SOIT IMPECCABLE

 

Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N'utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.

 

2- NE REAGISSEZ A RIEN DE FACON PERSONNELLE

 

Ce que les autres disent et font n'est qu'une projection de leur propre réalité, de leurs rêves, de leurs douleurs ou de leurs besoins non assouvis. Lorsque vous êtes immunisé contre cela, vous n'êtes plus victime de souffrances inutiles.

 

3- NE FAITES AUCUNE SUPPOSITION

 

Ayez le courage de poser des questions et d'exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames. A lui seul cet accord peut transformer votre vie.

 

4- FAITES TOUJOURS DE VOTRE MIEUX

 

Votre mieux change d'instant en instant, quelle que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez de vous juger, de vous culpabiliser et d'avoir des regrets. "

 

Les bains dérivatifs

Technique popularisée notamment par France Guillain, consistant à refroidir la zone du périnée, afin de stimuler les fascias (tissus enveloppant tous nos organes et reliés entre eux, beaucoup de vaisseaux lymphatiques y passent), et le péristaltisme de l’intestin. Le but étant de décrasser l’organisme en douceur par vibration de ces fascias et micro massage internes de tous les organes. Les toxines et graisses non fluides sont alors ramenées (dérivation) vers l’intestin et éliminées peu à peu. Cette technique permet de plus, de faire baisser la température interne du corps de quelques dixièmes de degrés, suffisant pour avoir un effet anti inflammatoire, et ainsi rallonger l’espérance de vie en évitant les troubles chroniques et maladies dégénératives.  France Guillain observe que tous les animaux ont naturellement cette zone au frais. Les humains eux-mêmes lorsqu’ils étaient « sauvages » obtenaient naturellement un refroidissement de cette zone par transpiration et ruissellement de la sueur à l’entre jambe, qui alors n’était pas « fermé ». Les écossais et leur kilt connaissent cette technique.

 

On peut optimiser les effets des bains dérivatifs en l’associant à une cure d’argile : pendant 15 à 20 jours prendre chaque matin à jeun un verre d’eau dans lequel on aura mis la veille au soir une cuillère à café d’argile. Remuer le matin et boire tout. (Contre indications : insuffisance rénale grave et risque d’occlusion intestinale). En cas d’oubli, verser l’argile le matin et attendre au moins 10 minutes. A prendre à distance de tout médicament.

 

Pratique :

 

2 techniques sont possibles :

 

« Gant de toilette » : on prend un gant de toilette, une bassine d’eau fraiche. On trempe le gant dans l’eau et on sans trop l’essorer on le passe entre les jambes, le tout pendant 15 à 30minutes, commencer progressivement. Il est important de bien couvrir le reste du corps et de ne pas avoir froid. A faire quotidiennement ou au minimum 3 à 4 fois par semaine.

 

« Poches de gel » : Il existe des poches de gel, spéciales ou non, que l’on met au congélateur (on en trouve en magasins de sport). Il suffit par exemple de s’asseoir dessus, ou pour les poches spéciales (yokool) de les porter pendant une heure ou 2 par jour. L’avantage c’est que l’on peut vaquer à ses occupations. Plusieurs poches seront peut être nécessaires. Il est conseillé d’associer cette technique à 30 minutes de marche dans la journée. Il est là aussi important de bien couvrir le reste du corps et de ne pas avoir froid.

 

Par son action globale de nettoyage sur tout l’organisme, le bain dérivatif est un auxiliaire précieux dans de nombreuses pathologies.